Jean-François Bory - DVD & Cie

CCP - cahier critique de poésie n°12 – Éditions Farago – 2006.

 

 

Il faut bien se rendre à l’évidence, s’il se passe quelque chose aujourd’hui dans le contemporain et la modernité c’est bien dans les supports numériques DVD, sites internet, digitalisations diverses, etc. 

Là, l’aventure a encore lieu et avec de grandes prises de risques économiques, les  "promouveurs" de ces microstructures y allant souvent de leur poche et de leur bien-être. Ces travaux ressemblent beaucoup plus, par leur fonctionnement et l’enthousiasme désintéressé de leurs animateurs, aux revues sur papier, imprimées, ronéotées, cyclostylées des années 1960-1970 qu’à la plupart des revues actuelles imprimées surtout grâce à des dossiers bien remplis et qu’encombrent le plus souvent des textes  modernes qui le sont surtout par un académisme moutonnier.

Incidence no 3, publié par Giney Ayme; une anthologie remarquable établie par Sabine Massenet, avec les collaborations de plasticiens ou d’écrivains entre autres, Brigitte Zieger, Emmanuel Adely, Christian Barani, Nicolas Barrié, Sophie Coiffier, Frédéric Dumond, Marc Mercier, Nicolas Tardy.

Les auteurs ont reçu une liste de slogans publicitaires. À eux de s’en emparer soit pour les diriger vers le subliminal, le détournement, l’ironie ou la narration. Ainsi la matière fausse de la communication devient matière artistique.

Ainsi ces slogans publicitaires structurés dans un autre ordre nous font mieux vivre notre époque dans la conscience de ce que recouvrent tous ces signes publicitaires: miroirs aux alouettes de faux signaux. Les plus jubilatoires des œuvres dans ce DVD collectif sont notamment: Le couteau entre les dents d'Emmanuel Adely, une très habile et abstraite adaptation d'un passage fictif d'un troupeau de moutons en Haute Provence. Le son, très particulier, et le passage d'un vaporeux nuage (artificiel bien sûr) nous faisant découvrir toute la différence entre le fictif et le réel. Sabine Massenet dans Elle / Lui fait usage très sardoniquement en usant uniquement d'une photo et d'une voix (deux photos et deux voix puisqu’il s'agit d'Elle et de Lui) de slogans de produit esthétique et de "beauté". La même Sabine Massenet dans le "Bonus" nous livre une mini histoire éblouissante de drôlerie, une réussite parfaite. La consultation: au début l’écran est noir et l'on entend deux voix de femmes qui disent des banalités et des phrases de publicité, puis apparaissent dans un halo sur l'écran des lettres souvent très brouillées ou très éloignées, brumeuses. "C'est mieux comme ça ?" dit l'une "Je ne sais pas trop, répond l'autre" Jusqu'à ce qu'on réalise que ce sont deux amies dont l'une consulte chez l'autre qui est ophtalmologiste et essaye des lunettes. Un vrai petit chef-d'œuvre plein d'humour. Enfin toujours, sur ce même DVD, il ne faut absolument pas manquer le Sans titre de Nicolas Tardy : des détournements publicitaires titrés sur fond noir avec l'esprit en même temps très léger et un habile coup de patte littéraire qui replace et déplace tout dans un ordre très troublant.

Le seul petit inconvénient de ce DVD Incidence no 3 – sous titré 361° de bonheur, et ce n'en est pas loin - le seul petit inconvénient, disais-je, est technique. Bizarrerie de fabrication ou mauvais exemplaire reçu. Une fois l'index annoncé sur l'écran, il est très difficile d'arriver à faire démarrer certaines séquences et cela autant sur lecteur de DVD Sony que Samsung et même sur un ordinateur Macpower G4. Dommage…